Mon parcours

L’entrepreneuriat est une véritable PASSION pour moi.
Un peu comme Obélix (sans la moustache), je suis tombé dedans quand j’étais petit.

Alors que je ne savais même pas lire et écrire, j’ai créé une application que j’ai revendu quelques milliards à Google.
J’avais 2 ans.
Si je vous dis ça, c’est parce qu…

Quoi ?

Pas crédible ?

Bon je l’avoue, j’ai menti.

J’avais 3 ans.

Plus sérieusement, j’ai goûté aux premières saveurs de l’entrepreneuriat à l’âge de 14 ans.
Comme beaucoup d’enfants de cet âge, je passe beaucoup de temps sur les jeux vidéos…

Mais mon truc à moi, c’est de les créer !

Je développe donc pleins de petits jeux vidéo, participe à des concours…
Jusqu’au jour où je me dis :

“Pourquoi ne pas montrer aux gens comment créer un jeu vidéo ?”

A 17 ans, je me lance alors dans la transmission de cette expertise.

Je développe ma première formation en ligne sur Udemy pour apprendre à créer des jeux vidéo. Elle est bestseller de sa catégorie et suivie par plus de 450 personnes.

(J'avais tourné cette formation dans une caravane aménagée en petit studio dans le jardin de mes parents. C'était mes premiers euros sur internet.)

Dans la suite logique, je crée peu de temps après une communauté en ligne au nom de La French Game Jam, dans laquelle j’y organise des concours de création de jeux vidéo.

→ Un thème imposé, des jurys, 1 à 3 gagnants.

Au moment où ma communauté dépasse les 10 000 membres, je fais un petit burn out et décide de tout arrêter.

(J’avais que 17 ans après tout)

Voici un post LinkedIn qui parle de cette expérience :

A ce moment-là, je comprend qu’il est temps de m’éloigner de l’entrepreneuriat et de rejoindre un cursus plus classique en intégrant l’école Epitech.

(Que j’ai littéralement adoré !)

Voilà…

L’entrepreneuriat c’est fini pour moi… Maintenant je veux me contenter d’étudier pour…

C’est faux.

En parallèle de mes études, je crée ma propre école en ligne Master Developer pour apprendre la programmation informatique.

Et encore en parallèle (on est dans le multivers ?), je me lance en tant que développeur web freelance, et il se trouve que…

Le freelancing fonctionne vachement bien !
Je me retrouve même à devoir refuser des clients…

C’est donc le bon moment pour switcher en entreprise n’est-ce pas ?

Hop, je fonde sans hésiter Neptuna Network, dont le but est (pitch).

Grâce au format “entreprise”, je peux déléguer un maximum de tâches et me concentrer sur l’acquisition/conversion (la croissance quoi).

Pour ce faire, je décide de m’intéresser à Linkedin et son algorithme.

Et là…

C’est l’illumination.

Linkedin me rapporte tellement de clients, que j’ai très vite embauché mes premiers salariés et acheté des locaux.

Voici un post LinkedIn dans lequel j'annonce mes locaux :

Mon activité connaît une accélération fulgurante avec une facilité presque déconcertante…

… Juste parce que j’ai compris comment utiliser l'eldorado financier de Linkedin.

Je n’avais jamais connu une croissance aussi forte et rapide de ma vie !

Quelque temps après, je passe carrément le million de vue sur LinkedIn (soit 13 stades de Foot complets qui lisent quotidiennement mes posts).

Bon…

Vous vous souvenez de la réflexion que je me suis faite avec le développement de jeux vidéo ?

“Pourquoi ne pas montrer aux gens comment faire ?”

Eh bien il s’est passé la même chose avec Linkedin, mais en mieux.

Je me suis dit : “il FAUT que je m’occupe des comptes Linkedin des fondateurs d’entreprises pour qu’ils puissent profiter eux aussi de cet eldorado financier avant qu’il ne soit trop tard et que la plateforme soit saturée”.

(Parce que oui, le Momentum est important. L’eldorado, c’est en ce moment ! Pas dans 5 ans)

J’annonce alors le lancement de Pringster dans ce post Linkedin :

Dès lors, j’ai déjà des dizaines de demandes…

Je m’associe, je recrute… (vous connaissez la chanson)

Et aujourd’hui, je suis focus dans cette merveilleuse aventure Pringster qui propulse le business, la notoriété, le réseau des fondateurs d’entreprises.

Si vous souhaitez en faire partie, ça se passe ici :
www.pringster.co


Au plaisir d’entendre à mon tour votre parcours !

cross